L’artiste Lise Bélanger décroche un prix international

Publié le : 04 décembre 2017 à 19:43:50

Mot clés : , , , ,

Pour Lise Bélanger, la couture n’est pas qu’un acte de reprisage, c’est plutôt un mode d’expression artistique. À l’aide de fils, d’aiguilles et d’une multitude de tissus aussi colorés les uns que les autres, elle crée de véritables œuvres d’art. Sa toute dernière, «Colorful Dream», a par ailleurs remporté un concours international de courtepointes au Kentucky, aux États-Unis en septembre.

Cette artiste native de Trois-Pistoles a littéralement grandi dans la couture. «Ma grand-mère était couturière, mon autre grand-mère avait un magasin de tissus et ma mère savait coudre. Quand j’étais petite, plutôt que de jouer avec  la batterie de cuisine, je sortais plein de tissus des armoires», se rappelle-t-elle. Lise Bélanger est la fille des fondateurs du magasin Kadorama de Trois-Pistoles, Jean-Paul Bélanger et Jeanne D’Arc Bélanger. Sa vocation artistique n’a pas mis de temps à la trouver. À l’école secondaire, elle confectionnait déjà elle-même ses vêtements. De fil en aiguille, elle s’est par la suite dirigée en art vestimentaire au campus Notre-Dame-de-Foy de Québec. Recrutée par la Banff School of Fine Arts en tant qu’apprentie dans la section théâtre, elle a poursuivi pendant huit ans une carrière de costumière au théâtre, pour de grandes productions.

«On apprenait à faire des patrons, mais ce que j’aimais vraiment, c’était coudre et créer. J’ai eu une compagnie de vêtements pour enfants par la suite quelques années. J’ai suivi des cours de massothérapie», complète-t-elle. Mme Bélanger est de retour depuis maintenant 11 ans dans son patelin pistolois.

Elle préfère créer des courtepointes à la main et les encadrer pour en faire des pièces d’art visuel de grande qualité. «Je suis vraiment à la frontière entre l’artisanat, la couture et l’art visuel. Je crée des tableaux, à l’aide de tissus», explique l’artiste.

CONCOURS

À l’automne dernier, elle participé au concours international de courtepointes de Paducah, présenté au Kentucky. Elle y a remporté le premier prix, accompagné d’une bourse de 11 000$. Plus de 800 artistes de 41 États et 14 pays différents se sont inscrits à ce rendez-vous international de la courtepointe. «Il y a différents critères observés par les juges, dont notre capacité à innover, la qualité des tissus, les imprimés et le piquage», résume Mme Bélanger. Son œuvre «Colorful Dream» prendra aussi la route d’un autre concours à Daytona prochainement. Elle planche également sur un projet de courtepointe illustrant un grand cheval multicolore, qu’elle entend aussi présenter au concours de Paducah au printemps 2018.

«Je veux aussi vraiment pousser la technique de l’éléphant, avec des formes plus rondes, un peu comme un mandala, mais pour un paysage, une scène.» Lise Bélanger ne cesse d’avoir des projets en tête et met à contribution son talent afin d’assouvir sa grande créativité. D’ici à 2018, ses doigts ne cesseront de s’activer passionnément dans son atelier de la rue Notre-Dame Est à Trois-Pistoles.

Source et photo : Andréanne Lebel, Journal Info-Dimanche

Dernières nouvelles

MERSiŌ à la découverte du marché chinois | Centre local de développement des Basques | Résolument partenaire MERSiŌ à la découverte du marché chinois | Centre local de développement des Basques | Résolument partenaire
06 02 2018

MERSiŌ à la découverte du marché chinois

Les entrepreneurs pistolois Daniel Desjardins et Gabriela Melgoza, propriétaires de l’entreprise MERSiŌ, reviennent d’une semaine bien particulière au [...]

Tous les articles

Histoires à succès

Les Basques : paradis des jeunes entrepreneurs – La Boucherie Centre-Ville | Centre local de développement des Basques | Résolument partenaire Les Basques : paradis des jeunes entrepreneurs – La Boucherie Centre-Ville | Centre local de développement des Basques | Résolument partenaire
21 12 2017

Les Basques : paradis des jeunes entrepreneurs – La Boucherie Centre-Ville

  Renée Leblanc est née au Nouveau-Brunswick et a déménagé dans la MRC des Basques lors de ses [...]

Tous les articles