Les conséquences des compressions dans Les Basques

Publié le : 10 novembre 2014 à 15:31:56

Mot clés : , , ,

En entrevue à Info Dimanche, le préfet de la MRC des Basques, Bertin Denis et le directeur général du CLD de la MRC des Basques, Marc-Antoine Rioux, réagissaient aux annonces entourant le pacte fiscal.

« Les Basques c’est 9 000 citoyens répartis sur 123 kilomètres carrés de territoire alors nous n’avons pas le temps de faire des représentations de contestations, nous devons réagir et trouver rapidement des solutions pour conserver le plus possible les mêmes services », déclare tout de go le préfet.

« Nous n’avons pas pour autant lancé la serviette et nous continuerons à manifester notre désaccord, notamment en s’associant aux contestations régionales », précise le directeur général du CLD, M. Rioux.

COMPRESSIONS DE 750 000 $
« Le pacte fiscal c’est 344 000 $ de moins pour le CLD et 750 000 $ de compressions pour l’ensemble des Basques, et ce, sans compter les coupures dans les transferts aux municipalités, soulève Bertin Denis. Je peux vous dire que j’ai rencontré des maires pas mal fâchés. Nous devrons solliciter l’aide de nos partenaires, des racines dans le milieu, des gens qui sont de bon conseil et qui ont eux aussi vécu des périodes de troubles financiers. »

Marc-Antoine Rioux mentionne que le comité exécutif du CLD de la MRC des Basques se réunira la semaine prochaine. Un plan sera élaboré et déposé au conseil des maires du 21 novembre prochain. « Il n’y aura pas d’interruption de services auprès de nos clients entrepreneurs ni auprès des projets de communautés et nous continuerons à accueillir de nouveaux projets jusqu’au 31 décembre. Nous sommes à la recherche de solutions nous permettant de poursuivre le plus haut degré de service possible. En 2014, le CLD à retourné 275 000 $ dans les entreprises et la communauté », rappelle M. Rioux.

Pour sa part M. Denis souligne : « Nous essaierons de faire pour le mieux dans la poursuite de notre mission avec la liste d’ingrédients dont nous disposons maintenant. En regardant les données démographiques récentes, on voit que la population des Basques augmente depuis deux ans. Je crois vraiment que c’est grâce à nos efforts que nous avons réussi à renverser la tendance lourde de diminution prévue par les statisticiens. »

En tenant compte des nouvelles coupures, M. Rioux en arrive à un budget de 450 000 $ pour 2015. Le CLD des Basques embauche actuellement sept personnes à temps plein. Le volet d’aide technique aux entreprises représente 80 % des activités du CLD. Le Fond local d’investissement représentant les prêts financiers aux entreprises, étant un fond distinct ne sera pas touché. Par contre, les coupures se manifesteront certainement dans l’enveloppe des subventions. Toutefois M. Rioux affirme que ce dernier ne devrait pas être complètement coupé.

Source : Cathy Gagnon, Journal Infodimanche

Dernières nouvelles

S’inscrire au Sommet entrepreneurial des Basques | Centre local de développement des Basques | Résolument partenaire S’inscrire au Sommet entrepreneurial des Basques | Centre local de développement des Basques | Résolument partenaire
06 09 2019

S’inscrire au Sommet entrepreneurial des Basques

Lors d’un point de presse tenu à Trois-Pistoles aujourd’hui, la Chambre de commerce de Trois-Pistoles et Notre-Dame-des-Neiges et [...]

Tous les articles

Histoires à succès

Majéco, votre partenaire en production végétale depuis 30 ans | Centre local de développement des Basques | Résolument partenaire Majéco, votre partenaire en production végétale depuis 30 ans | Centre local de développement des Basques | Résolument partenaire
09 09 2019

Majéco, votre partenaire en production végétale depuis 30 ans

L’entreprise Majéco a été fondée en 1989 par Richard Caron à Saint-Simon-de-Rimouski. En 30 années, elle est devenue [...]

Tous les articles

À l'agenda

31 12 2019 Plus

Calendrier 2019 des formations M3i Supervision

Voici le calendrier 2019 des formations M3i Supervision : [caption id="atta ...

Tous les articles