Une installation Oculus Rift sur le territoire des Basques – Mathieu Barrette et Jonathan Foucher signent la toute première installation ouverte au public au Québec

Publié le : 11 août 2015 à 16:10:55

Mot clés : , , , , , , , , , , , , , , , ,

À compté du 7 août et ce jusqu’au 15 octobre, les visiteurs et résidents du Bas Saint-Laurent auront accès gratuitement à l’installation numérique « J’ai vu », sur le territoire des Basques. Mise en place dans le Bureau d’Information touristique de la région (51, route 132 Ouest à Trois-Pistoles) et déployée en 5 lieux, la primeur propose le résultat d’un processus de recherche et développement entamé il y a trois ans, qui ouvre la porte sur un monde de possibilités.

Utilisant la technologie de casques de réalité virtuelle Oculus Rift, « J’ai vu » propose un contact avec la région des Basques en invitant le spectateur dans un univers virtuel au côté de Claude Beaulieu. Interprété par Yvon Barrette, (Slap Shot, 15 février 1839, La vraie nature de Bernadette) le film 360 espère ouvrir la porte sur un contact personnel et interactif avec le territoire. Conceptualisé par Lorel Design, l’expérience s’expose également dans la réalité en invitant le participant, par l’intégration de structures temporaires dans toute la région. Nous retrouverons donc ces cubes métalliques sur l’ïle-aux-Basques, au vieux barrage de la Rivière Trois-Pistoles, à la Maison Hantée de la Pointe-à-Loupe, à la Grève Motrency et dans le Parc de l’Église. Ces lieux représentent également les principales actions du film 360, présenté au Bureau d’information touristique.

Ce tout nouveau projet incarne le lancement de la nouvelle entité culturelle pilotée par Mathieu Barrette : Lorel Design. Soutenu en recherche et création par le Conseil des Arts et des Lettres du Québec, le CLD des Basques, le CDRIN et la SADC des Basques, « J’ai vu » représente l’essence de la démarche pluridisciplinaire établie par Lorel. Cette dernière repose sur la relation collective à l’objet culturel, donnant une fonction à l’œuvre, faisant fit de toutes les traditions des pratiques tant artistiques que scientifiques. C’est ainsi que nous verrons apparaitre les noms de Mathieu Barrette, auteur et designer d’expérience, Jonathan Foucher, réalisateur, Jonathan Cyr, technicien 360, Fabien Kaci, technicien 360, Raphaël D’Amours, musicien, Mélanie Bérubé, technicienne en architecture, Robert Lavoie, architecte. Et au CDRIN à Camille Tremblay chargée de projet, Malik Lounes et Patrick Roussel programmeurs. Nous aurons même fait appel chez DIZI films à David-Étienne Durivage, pilote de drône, Fernand Dumont, soudeur, Marie-Chantale Therrien, directrice de casting, Véronique Bérubé, David Mongrain et Cédric Landry pour figurer, à Jean-Pierre Rioux, capitaine…. En tout, c’est plus de 30 pièces essentielles d’un processus de création spécifiquement composé pour la fonction de l’objet à créer.

« J’ai vu » une fenêtre sur un monde, un regard sur l’espace, une nouvelle façon de vivre le territoire, un objet créateur de contact direct avec notre patrimoine, une machine à voyager dans l’espace-temps.

Source : Mathieu Barrette, Lorel Design

Dernières nouvelles

Les lauréats locaux du 23e Défi OSEntreprendre sont maintenant dévoilés pour la MRC des Basques | Centre local de développement des Basques | Résolument partenaire Les lauréats locaux du 23e Défi OSEntreprendre sont maintenant dévoilés pour la MRC des Basques | Centre local de développement des Basques | Résolument partenaire
15 04 2021

Les lauréats locaux du 23e Défi OSEntreprendre sont maintenant dévoilés pour la MRC des Basques

La 23e édition du Défi OSEntreprendre, qui fait rayonner des jeunes et des entrepreneurs inspirants qui sont passés [...]

Tous les articles

Histoires à succès

Le CLD des Basques fait le bilan de l’année 2020 : Chapeau aux promoteurs des Basques! | Centre local de développement des Basques | Résolument partenaire Le CLD des Basques fait le bilan de l’année 2020 : Chapeau aux promoteurs des Basques! | Centre local de développement des Basques | Résolument partenaire
27 04 2021

Le CLD des Basques fait le bilan de l’année 2020 : Chapeau aux promoteurs des Basques!

L’année 2020, comme partout sur la planète, a été sous le signe de la pandémie. Le CLD des [...]

Tous les articles